top of page
logo maison du deuil complet ombree 28-11-2022.png

"[…] il se relèvera, et marchera seul dans un espace de vie dorénavant habité par le souvenir de celui ou celle qu’il cherche à redessiner, à réinventer, à aimer éternellement, en silence, en soi, par le truchement de la créativité ou de la reconstitution. Telle est la force de l’esprit qui règne à travers la fragilité des corps. Recréer par la pensée, les mots, les symboles ce qui a été démoli lors d’une perte majeure, la mort d’un être aimé."

 

JOHANNE DE MONTIGNY (2020)

Qu'est-ce que la Maison du deuil? Un service de psychologie clinique spécialisé sur la Rive-Sud de Montréal.

La Maison du deuil est d’abord et avant tout une idée, un projet naissant, que son instigateur espère voir évoluer et grandir avec le temps. L’idée est de créer un lieu spécifique pour les personnes en deuil de tous horizons. Un espace d’accompagnement pensé pour les endeuillé.es et dédié à leurs besoins. Ce lieu est pour le moment petit et intime, en ce sens qu’il repose exclusivement sur le travail d’accompagnement en psychologie de Dr Philippe Laperle, psychologue. La maison est donc habitée par un seul homme à temps partiel! Espérons qu'éventuellement, la Maison du deuil pourra croître, augmenter son offre de service et la diversifier. Pour le moment, il fera malgré tout grand plaisir à Dr Laperle d’accompagner celles et ceux qui peuvent bénéficier de son expertise et de son soutien.

Maison du deuil

Pourquoi l'image de la maison?

Pour reprendre les mots de Pascal Dreyer (2016) :

 

« La maison, objet matériel et concret, est comme un être vivant. Elle s’ancre profondément dans l’espace du monde. Ses murs et ses parois de toile, de bois, de pierre ou de béton distinguent et qualifient l’espace, assurent protection aux habitants et garantissent leur intériorité et leur intimité. Mais elle incarne aussi leur identité et remplit une fonction contenante, rassurante. Elle agit comme une force centripète puissante sur les enfants et les hommes. »

 

Avant d’être un objet tangible et physique, les maisons sont des objets symboliques « des mondes de mots, des récits qui conjoignent souvenirs, espoirs, désirs, récit maternel et récit de soi ».

 

La Maison du deuil se veut par conséquent un lieu d’abord symbolique où celui ou celle qui en ressent le besoin peut y entrer afin d’y trouver refuge et réconfort. Franchir le seuil de la Maison du deuil signifie laisser « dehors » un monde parfois froid, rapide et intolérant à la perte (bien malgré lui souvent). Une fois à l’intérieur, la maison devient foyer; foyer à proximité duquel nous pouvons nous réchauffer, sentir la chaleur apaiser nos maux et laisser notre corps retrouver la température nécessaire à l’expérience d’un bien-être renouvelé, auparavant perdu aux affres du deuil. Le foyer produit réconfort et sécurité. La maison c’est également un lieu que nous aménageons à notre image et en fonction de nos besoins. La Maison du deuil est un lieu où vous pourrez exercer votre pouvoir personnel, c’est-à-dire créer votre propre histoire de deuil, votre propre remède et votre propre sens. Évidemment, comme la plupart des maisons, vous ne l’habiterez pas seul.e. Un psychologue y réside et s’attardera à vos maux, vous aidera à entretenir le feu, à explorer les différentes pièces et les espaces de votre deuil. Ensemble, vous travaillerez à bâtir votre maison du deuil, à créer un lieu où le deuil pourra être accueilli, se reposer, se déployer et grandir pour éventuellement retrouver la force et l’envie d’explorer à nouveau le dehors.

logo ordre des psychologues du québec

Philippe Laperle est membre de

l'Ordre des psychologues du Québec

logo maison du deuil

2075 avenue Victoria, suite 205,

Saint-Lambert, QC, J4S 1H1

514-500-6688

philippe.laperle@maisondudeuil.ca

© 2023, Philippe Laperle | Tous droits réservés 

bottom of page